Portrait de Lümne

lumne-Hoa-150 - Anaïs -lou jeansoulin
lumne-lesoiseaux-150 - Anaïs -lou jeansoulin
lumne-tulipa-150 - Anaïs -lou jeansoulin

Qui se cache derrière Lümne?
Je m’appelle Anaïs-Lou.

Depuis le quand le studio existe-il?
Mon studio existe depuis fin 2018, donc il est très récent.

Raconte-nous ton parcours.
J’ai fait des études générales et je me suis spécialisée après. J’ai toujours eu une pratique du dessin et d’autres formes manuelles de création.C’est naturellement que je me suis tournée vers le design textile print.
Je suis diplômée de l’école Conte depuis fin 2016. Ensuite j’ai enchaîné les stages ce qui m’a permis de me confronter à d’autres réalités du métier comme par exemple la partie la moins créative: préparation de fichiers techniques, travail à partir d’archives existantes etc…

Décris-nous ton style.
Mon style est assez baroque, délicat, poétique et parfois psychédélique!
Celui-ci peut aussi s’adapter en fonction du client.

Quelles sont tes inspirations/influences principales?
J’adore en ce moment Wiliam Morris, les installations de Damien Hirst, les minéraux, les insectes, les estampes asiatiques, les planches de Ernst Haeckel.

Le lieu qui t’inspire le plus?
J’adore aller aux serres du jardin des plantes de Paris, la galerie de l’Evolution.
Mes voyages en Asie: j’adore les associations de couleurs (parfois improbables).

Qu’est-ce qui a déclenché ta passion pour les imprimés?
Je crois que ça vient des tableaux de Edouard Vuillard, mes parents m’ont toujours emmenée dans mon enfance dans les musées.

Ton premier souvenir imprimé?
La réalisation d’un foulard en soie

Décris-nous ton processus de création.
Tout dépend si c’est pour un client, une commande personnelle ou juste pour mon plaisir.
Si c’est pour un client je fais une élaboration d’un moodboard, veille de thématiques selon les saisons, ou recherches sur le thème imposé par le client et c’est après que je commence à dessiner.
Pour mon plaisir personnel je dessine ce dont j’ai envie mais en suivant tout de même les tendances de l’année.

Quel est ton médium préféré? Et pourquoi?
J’adore l’encre de chine ou encre colorée: Un médium, plusieurs résultats.On peut la travailler comme une aquarelle, ou à la plume ou encore mixer avec d’autres médium.

Quelle musique écoutes-tu en travaillant?
En ce moment j’écoute en boucle Juliette Armanet et Fishbach, ça devient obsessionnel…

Quelle est la partie que tu préfères dans ce métier?
La partie dessin.

Pour quel type de produits ou secteurs travailles-tu?
Pour le moment je travaille pour des marques de mode  mais j’aimerai travailler également pour le papier peint.

Sur quoi travailles-tu en ce moment?
Je travaille pour une marque de chaussettes, et une commande personnelle pour un foulard.

Sur quels salons exposes-tu?
Pour l’instant aucun mais j’espère pouvoir bientôt.

Que souhaites-tu accomplir dans le futur?
On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve.

Le plus gros challenge que tu as relevé en tant que designer?
Une scénographie pour un événement spécial d’un client.

Quels conseils voudrais-tu donner à de nouveaux designers qui se lancent?
De bien choisir leur statut fiscal, ce qui est primordial et de se renseigner sur tout ce qui est administratif. Le côté créatif vous l’avez.

Pour contacter Lümne

Anaïs-Lou
anaislou.jeansoulin@gmail.com

Instagram